Accueil du site > Invisible > Newsletter > Brèves > Belgium Underground

Belgium Underground

Communiqué de presse

UNE PLONGÉE DANS LA MUSIQUE UNDERGROUND DES DÉBUTS DU PUNK A NOS JOURS


Mouvement souterrain, l’underground rassemble des individus et des cultures qui se situent en marge des habitudes culturelles dites « mainstream », largement relayées par les médias de masse. Plus que l’antichambre du succès, c’est pour la majeure partie d’entre eux un choix conscient de refuser les modèles imposés et de définir eux-mêmes les modalités de leur travail artistique. L’underground prône le « do it yourself », l’autogestion, les fanzines plutôt que la grande presse, le fonctionnement en réseau, le support cassette et vinyle, les labels indépendants avec une forte identité musicale et graphique. L’Appli Belgium Underground révèle l’univers étonnant d’un champ musical et artistique méconnu.
Près de 3 000 acteurs de cette scène alternative sont placés sur une cartographie imaginaire, générée à leur image par l’appli Belgium Underground. Cette appli « faite maison » propose un voyage inédit à travers un foisonnement d’histoires croisées, d’images et de références d’époque, le tout animé par une interface originale qui traduit la profondeur et la richesse de ce champ musical et artistique.
Ce sont plusieurs générations de musiciens de styles musicaux divers (punk, new beat, hardcore, hip hop, etc.) qui sont saisis dans leurs lancées à contre-courant. Les uns au travers de l’autoproduction ou du Do it Yourself les autres sous le couvert de labels indépendants…
En bref, des artistes qui ont su faire résonner leurs idéaux dans leurs pratiques musicales.


L’Application Belgium Underground retrace les parcours créatifs de ceux qui ont marqué cette scène ces quarante dernières années : musiciens, producteurs, organisateurs de concerts et de soirées, fondateurs de label, graphistes, et disquaires, etc. et qui y participent encore aujourd’hui. Couvrant la période allant de 1976 à nos jours, l’application se nourrit d’écrits, de photos et vidéos sorties des archives de la Sonuma et du travail photographique réalisé par le Collectif Caravane autour de plus d’une cinquantaine de lieux historiques et d’une trentaine d’interviews des témoins de la scène.
Les concepteurs du projet, David Mennessier et Benoit Deuxant reconnaissent d’emblée la subjectivité des choix qui ont été effectués pour présenter une partie représentative - mais non l’entièreté - de cette scène musicale. Naviguant d’une catégorie à une autre au sein de six parcours (PUNK, WAVE, ARTY, NEW BEAT, GUITARES, MICRO-LABELS), on voit se tisser les connexions innovantes entre labels, musiciens, lieux mythiques, disquaires… Plutôt que des entités individualisées, on voit émerger les connivences, les points communs, les échanges et prendre forme une autre conception de l’héritage de cette époque et de ses acteurs clés. L’application permet de découvrir un grand nombre d’artistes de notre patrimoine belge qui ont marqué cette scène alternative, parfois bien au-delà de nos frontières.


L’application côté pratique

Le projet se décline sous forme d’un site web et d’une application disponible sur appstore et google play en version gratuite pour la découverte et en version payante (0,99 €) pour un voyage en profondeur.

- 3 000 références (musiciens, producteurs, graphistes, disquaires, etc.)
- Plus d’une vingtaine de capsules vidéo d’acteurs de la scène belge
- Une série de photographies originales signées Caravane

Pour accompagner la vie de l’appli, un blog permettra de suivre les nouvelles entrées, les mises à jour, et se penchera sur l’actualité musicale de la scène underground belge d’aujourd’hui et d’hier, en suivant les sorties discographiques et les rééditions, les tournées et les reformations. Il sera ainsi un lien direct entre le contenu de l’application et le travail historique de PointCulture sur ces matières. Il ajoutera une dimension supplémentaire au travail de cartographie en se basant sur les recherches entreprises durant sa réalisation ainsi que sur des sources extérieures.


Les cultures souterraines de notre pays, aujourd’hui.

Si l’application restitue une histoire passée, en rendant perceptibles les influences qu’elle continue à exercer aujourd’hui, pour vivre ou revivre cette culture marginale, PointCulture s’attachera à explorer les cultures souterraines actuelles, durant 3 mois, de janvier à mars 2016.
Une invitation à partager les pratiques artistiques et culturelles dites « underground » de chez nous et d’ailleurs à travers des expositions, concerts, ateliers, conférences, tables rondes, projections, capsules vidéo, etc. mettant en valeur les arts numériques, le DIY, les arts plastiques… L’occasion de vivre ou revivre cette culture marginale et d’en découvrir les esthétiques via une programmation variée destinée tout à la fois à un public passionné comme à un public non initié.


Contact presse :

Benoit Beoziere
benoit.beoziere@pointculture.be
02/737.18.01

Concertation des Centres Culturels Bruxellois

Rue de la Victoire, 26 | B-1060 Bruxelles | CONTACT | Téléphone : +32 (0)2/539.30.67

Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0