Accueil du site > Rencontres > Journée d’étude : Questionner les évidences | Culture et démocratie

Journée d’étude : Questionner les évidences | Culture et démocratie

Vendredi 28 novembre | Halles de Schaerbeek

« Une société vit de sa capacité à se remettre en cause, à se repenser en fonction des réalités qu’elle rencontre et des objectifs qu’elle se fixe. Dans ce permanent effort de renouvellement, les activités artistiques et particulièrement la dynamique de création qui est à leur principe, occupent une position vitale. »
Manifeste de Culture & Démocratie, 1993


La vitalité d’une organisation se mesure à sa capacité à mettre régulièrement en cause ses priorités. Culture & Démocratie clôture l’année de son vingtième anniversaire par une journée d’étude intitulée « Culture et démocratie ? Questionner les évidences », un exercice résolument critique, conduit avec celles et ceux qui ont fait et font ce que nous sommes aujourd’hui.
Il y a 20 ans, Culture & Démocratie s’est constituée autour d’une conviction : la culture, les arts et la création alimentent en profondeur la substance d’une démocratie et doivent, à ce titre, être au cœur de l’organisation de nos sociétés. Cette conviction est, aujourd’hui encore, la source vive de l’action de Culture & Démocratie.
Ce qui n’interdit pas d’en mesurer le sens et la pertinence actuels. En quoi est-il toujours fondé d’affirmer que la culture, les arts et la création constituent des matériaux essentiels aux processus d’émancipation et à toute construction démocratique ? Pourquoi, encore davantage aujourd’hui, interroger la démocratie, la culture et leur articulation ? Comment réaliser chaque jour l’utopie fondatrice de l’association ? Des intervenants, membres ou non de Culture & Démocratie, conduiront cette journée de réflexions et de débats. Un « grand témoin » synthétisera les échanges avec un public que nous espérons nombreux et critique, et pointera les défis à venir.


PROGRAMME

- 9h30 | Ouverture des portes
- 10h00 | Introduction de Sabine de Ville (présidente de Culture & Démocratie)
- 10h20 | Démocratie et culture : rouvrir les chemins d’émancipation
Édouard Delruelle (philosophe, enseignant – ULG) – En finir avec la modernité ?
L’idéal démocratique, celui des droits de l’homme, de la souveraineté populaire et de l’émancipation individuelle et sociale, constitue le récit fondateur de la modernité politique. C’est ce même récit qui, aujourd’hui encore, sert de cadre symbolique à l’organisation politique de nos sociétés. Quelle est encore son actualité, sa pertinence, après la « guerre civile européenne » qui déchira le XXe siècle, puis le triomphe du néolibéralisme ? Le grand récit de la modernité n’a-t-il pas été instrumentalisé par une oligarchie qui usurpe ses composantes fondatrices afin de mieux assoir sa domination ?
Devons-nous pour autant l’abandonner ou doit-on au contraire le préserver au prix de luttes plus radicales ? Quel rôle les arts peuvent-ils jouer dans cet effort de sauvegarde ? La « culture » est-elle devenue un outil politique de pacification, de neutralisation ou bien offre-t-elle au contraire un espace à la contestation comme vecteur d’émancipation ?
Intervention suivie d’un débat avec : Bernard Foccroulle (musicien, directeur du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence), Pierre Hemptinne (écrivain, directeur de la médiation culturelle à PointCulture)
Modération : Nadine Plateau (administratrice de SOPHIA, réseau bicommunautaire des études de genre)
- 12h30 | Pause déjeuner
- 14h00 | Culture et démocratie : le refus des assignations
Christian Ruby (philosophe, enseignant - Paris) – La culture n’est pas un remède
Christian Ruby partira de la question suivante : Sommes-nous aujourd’hui aussi certains qu’hier de pouvoir opposer le maniement du dictionnaire à celui des armes ? Constatant que l’ancien paradigme de la culture (la culture élévation) est déchu, ses survivances virant souvent à une police de la culture, il s’agira d’examiner la possibilité de construire une autre conception de la culture, à partir de l’idée d’une « culture de soi » qui renverrait à des trajectoires multiples, à une redéfinition permanente de la question du commun par la confrontation et le débat. Cette « culture de soi » permettrait une émancipation au sens d’un apprentissage du refus des assignations. Cet examen reviendra tant sur la question des droits culturels que sur celle de l’action culturelle et artistique dans des lieux où elle est traditionnellement peu ou pas présente (tels les écoles, les prisons, les hôpitaux, les CPAS).
Quels espaces de confrontation et de débat pouvons-nous espérer ouvrir ?
Intervention suivie d’un débat avec : Arnaud Théval (artiste), Carine Fol (directrice artistique de la CENTRALE for contemporary art)
Modération : Nadine Plateau (administratrice de SOPHIA, réseau bicommunautaire des études de genre)
- 16h15 | Conclusion par Sabine de Ville (présidente de Culture & Démocratie)
- 16h45 | Synthèse de Françoise Tulkens (ancienne juge et vice-présidente de la Cour européenne des droits de l’homme, membre associée de l’Académie royale de Belgique)
- 17h15 | Drink


La librairie Joli Mai proposera tout au long de la journée une sélection d’ouvrages thématiques, parmi lesquels ceux des intervenants.


Plus d’infos :

Date : vendredi 28.11.2014, de 10h à 18h30
Lieu : Halles de Schaerbeek (rue Royale Sainte-Marie 22a, 1030 Bruxelles)
PAF : 12 € (déjeuner inclus)
Inscriptions jusqu’au 20 novembre, sur le site de Culture et Démocratie
Infos : Evénement organisé par Culture et Démocratie | info@cultureetdemocratie.be | +32 (0)2 502 12 15

Concertation des Centres Culturels Bruxellois

Rue de la Victoire, 26 | B-1060 Bruxelles | CONTACT | Téléphone : +32 (0)2/539.30.67

Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0