Accueil du site > Invisible > Newsletter > Brèves > De l’âge de l’accès à l’âge de la mesure | Conférence

De l’âge de l’accès à l’âge de la mesure | Conférence

Mardi 19 janvier | PointCulture Bruxelles

CYCLE de conférences : "Pour un numérique humain et critique"
De l’âge de l’accès à l’âge de la mesure : replacer le numérique dans une histoire des techniques et technologies.

L’objectif de ce cycle est de mettre en place une dynamique pour que tout le secteur s’approprie de manière créative toutes les problématiques liées à l’environnement numérique. Ensuite, collectivement, il s’agira d’élaborer une politique culturelle numérique (voir l’opération "Bouger les lignes" de la Ministre Milquet).



D’abord pour le situer dans une histoire longue : examiner ce que les techniques modifient dans les gestes, les pensées, les relations au monde. Souligner ce que les savoirs de la main, du faire, ont de spécifiques. Rappeler ainsi que, contrairement à ce qu’on laisse entendre, les techniques ne sont jamais neutres, ne sont pas des « faits naturels », elles posent d’emblée des choix politiques, elles façonnent le cerveau, les formes de savoir. Pratiquer une approche comparative pour préciser la spécificité du numérique, mieux comprendre l’emprise technologique, introduire au « techno-pouvoir ». Impact de ces technologies dites immatérielles sur l’environnement, leur rôle d’accélérateur de l’anthropocène. Proposer une séance théorique et une partie « atelier » avec des manipulations très concrètes de « machines », entrer dans la matérialité de la technologie…

Intervenant : Jérémy Grosman, Université de Namur.

Jérémy Grosman poursuit actuellement une thèse en philosophie des techniques au Centre de Recherche, Information, Droit et Société (CRIDS) à l’Université de Namur (uNamur). Financé sur le projet de recherche "Gouvernementalité Algorithmique" du Fonds pour la Recherche Scientifique (FRS / FNRS), il questionne actuellement (i) l’émergence de l’algorithme comme objet, autour duquel s’organise un champ de savoir, (ii) ainsi que les différentes relations que les algorithmes entretiennent avec ceux qui enquêtent à leur sujet, les chercheurs en sciences informatiques.


Informations pratiques :
- LIEU : PointCulture Bruxelles
- DATE : 19 janvier 2015
- HEURE : de 10h30 à 12h00
- PRIX : 5€


Organisations partenaires de l’événement : PointCulture, PAC, Cesep, Centre Librex, Culture & Démocratie, Gsara, Concertation des Centres Culturels Bruxellois.


A NOTER - les autres rendez-vous du cycle « pour un numérique humain et critique en 2016 :
- Mardi 16 février de 10h30 à 12h
Antoinette Rouvroy (docteur on droit, chercheuse FNRS à l’université de Namur. Ligne de recherche : « la gouvernementalité algorithmique ») Les big data. Leur fonctionnement. Ce qui les constitue, aux mains de qui elles sont concentrées.
- Mardi 15 mars 2016 de 10h30 à 12h
Yves Citton (professeur de littérature à l’université de Grenoble, chercheur au CNRS, membre du collectif de rédaction de la revue Multitudes). Ecologie de l’attention.
- Mardi 19 avril de 10h30 à 12h
Dominique Cardon (sociologue au laboratoire des usages d’Orange Labs et professeur associé à l’Université de Marne-la-Vallée) Les algorithmes.
- Mardi 18 mai de 10h30 à 12h
Bernard Stiegler (philosophe, directeur de l’IRI, fondateur d’Ars Industrialis), Numérique et emploi.
- Mardi 21 juin 2016, de 10h30 à 12h
Le numérique fabrique-t-il des communs ? Christian Laval (professeur de sociologie à l’université Paris Ouest Nanterre la Défense. Dernier ouvrage paru : « Communs. Essai sur la révolution au XXIème siècle ». Avec Pierre Dardot. Aux éditions La Découverte).

Concertation des Centres Culturels Bruxellois

Rue de la Victoire, 26 | B-1060 Bruxelles | CONTACT | Téléphone : +32 (0)2/539.30.67

Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0