Accueil du site > Rencontres > Soirée Roms | Rencontres et débat

Soirée Roms | Rencontres et débat

Vendredi 29 novembre | Cinéma Nova (Bruxelles)

Il s’agit du troisième volet du cycle "Autochtone imaginaire, étranger imaginé", entamé en février 2013 au Cinéma Nova, à l’occasion de la parution de l’ouvrage éponyme d’Alain Brossat, sous-titré "Retours sur la xénophobie ambiante" et paru aux Éditions du souffle (Bruxelles).

Cette soirée sera dédiée aux discours et aux politiques publiques actuelles concernant les Roms arrivés des Balkans, sur la poursuite et l’accélération de la politique de stigmatisation, de rejet et d’expulsion (particulièrement en France) dont ils font l’objet. Il ne s’est pas passé un jour depuis le début de cet été sans une déclaration, un sondage ou des destructions de camps Roms…
Fondées sur des représentations stéréotypées, sans équivalent depuis la dernière guerre mondiale, les politiques discriminatoires en direction des groupes désignés comme Roms/Tsiganes sont de plus en plus nombreuses.

Cette soirée sera l’occasion d’élargir nos connaissances des Roms, grâce à des rencontres avec Martin Olivera, Ahmed Akhim et Bijan Anquetil, dont nous projetons le film "Le terrain". Ainsi qu’en seconde partie, avec Milena Bochet pour son film "Cheveux rouges et café noir", suivi d’une rencontre avec celle-ci et Tatiana Sirbu, spécialiste notamment de la Moldavie et des Roms originaires de ce pays.

Pour plus d’infos :
www.editionsdusouffle.be
http://www.nova-cinema.org
6€ / 5€ (soirée)


PROGRAMME :

La construction de l’altérité Rom et les politiques publiques à l’échelle européenne (FILM + DÉBAT)
Le terrain
Bijan Anquetil, 2013, FR, video, vo st fr, 41’

L’intuition de Bijan Anquetil et les conditions qu’il a mises en place pour filmer ce terrain situé à Saint-Denis (en banlieue parisienne) alors qu’un groupe de Roms originaires de Roumanie était en train de s’y installer, permettent la restitution de sensations, d’expériences, de pensées… Rare et fragile, la subjectivité fait ici irruption.
Dans le chapitre intitulé "Raconter des histoires qui comptent", Alain Brossat nous parle de ces "poussières d’humanité", ingouvernables, indociles, dont la parole n’existe en temps normal que dans un cadre fixé par l’autorité. "Le terrain" nous parle de la vie commune, de la transmission, du partage de l’intime et de l’accueil de l’autre. Ni témoignage, ni dénonciation, ni critique… un film singulier, tant ce qu’il laisse à voir et à sentir est peu commun dans la création documentaire contemporaine, en particulier lorsqu’il s’agit des Roms.
Rares sont les moments où ce type de parole peut émerger, et le film de Bijan Anquetil en est un.
Suivi d’un débat avec :
- Bijan Anquetil, réalisateur ("La nuit remue",…),
- Martin Olivera, membre de Urba-Roms (Observatoire européen des politiques publiques en direction des groupes dits Roms / Tsiganes),
- Ahmed Akhim, président du Centre des Gens du Voyage et des Roms de Wallonie, autour de son livre "Les Roms, Chroniques d’une intégration impensée", co-signé par Jacqueline Fastrès.
Vendredi 29 novembre à 20h00
5€ / 3,5€ 6€ / 5€ (soirée)


Cheveux rouges et café noir (FILM + RENCONTRE)
Milena Bochet, 2012, BE, video, vo st fr, 56’
Slovaquie. Un portrait, presque onirique, d’une famille et de sa cheffe, perpétuant les visions d’un monde perdu pour beaucoup, qui fut source de vie, de connaissance, d’espérance et de traditions pour les Roms. Mère, grand-mère, cheffe de tribu et fumeuse de tabac intransigeante ! Cette femme raconte avec habileté un héritage afin de transmettre un lègue digne, magique et stoïque à ses descendants. Réalité précaire des bidons-villes, désormais détruits, mouvements perpétuels imposés à cette famille du peuple Rom, carnages gynécologiques, promiscuité, absence de droits à l’idiosyncrasie, il s’agit d’une chronique de la résistance à des invasion invisible mais tangible, aux tentatives de déforestation des corps et des âmes.
Suivi d’une rencontre sur l’approche des histoires des Roms, avec :
- Milena Bochet, réalisatrice ("Gejza", "Vozar",…),
- Tatiana Sîrbu, historienne, chercheuse à l’ULB.
Vendredi 29 novembre à 22h00
5€ / 3,5€ 6€ / 5€ (soirée)

Adresse :
Rue d’Arenberg 3
1000 Bruxelles

Concertation des Centres Culturels Bruxellois

Rue de la Victoire, 26 | B-1060 Bruxelles | CONTACT | Téléphone : +32 (0)2/539.30.67

Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0